Tabouret en fer récupéré
Tabouret en fer récupéré
Tabouret en fer récupéré
Tabouret en fer récupéré

Tabouret Riggu "Riigu"

312110004
325,00 €

Dans la langue wolof du Sénégal, les mots Riigulfi invitent l’étranger à s’installer confortablement.

D’où le nom de riigu donné à ces tabourets, offrant selon la traduction, une assise bien calée.
Leur forme reprend celle des tabourets Ashanti du Ghana, traditionnellement en bois. C’est ici du métal et des tôles de bidon d’essence qui habillent ce siège singulier.
Sous le vernis apparaissent les traces du martelage et les soudures brutes comme tant de cicatrices témoins d’une métamorphose.
Chaque pièce est travaillée à froid, le fer et la tôle sont modelés au marteau et à l’enclume par de véritables artisans du métal.

Dimensions 24*44*H38

Partagez :
 

LE CREATEUR

Adrien abdoukhadr Sene allias Baaye Xaaly Sène ou encore BXS a conçu ce tabouret ainsi que bien d’autres pièces de mobilier des plus inventives.
Virtuose dans le maniement du métal, BXS fut un designer Africain reconnu pour son talent et sa philosophie. Il a su s’approprier un héritage culturel en l’adaptant au contexte environnemental et à sa fantaisie. Il utilisait comme ressource les rebuts que le monde lui laissait.
Ainsi il vit dans les barils de pétrole et les rails de chemin de fer, ses pétro-vestiges, une source d’inspiration et de matériaux à reconvertir à l’envi.
Outre ses préoccupations écologiques, BXS s’est investi pour améliorer la qualité de vie de son entourage. Il concevait des pompes à eau pour les puits des villages et il eut à cœur de transmettre son savoir faire et d’offrir aux jeunes une formation.

LA RELEVE

Ayant reçu les bases de son métier dans le centre d’apprentissage créé par son père à Rufisque, Bxs en reprit les rennes de 1997 jusqu’à sa mort en 2004.
Les élèves venaient y apprendre l’ajustage mécanique, la construction métallique, la plomberie et l’électricité. L’emploi se faisant de plus en plus rare, BXS se servit du succès rencontré par ses meubles en Europe pour restaurer les ateliers et initier ses élèves à son art.
« Tous les gars que vous voyez ici ils ont appris ce métier grâce a BXS .Nous ne pouvons pas l’oublier quoi il a fait tout pour nous il a fait tout pour avoir le bénéfice de ce métier ; Il nous montre beaucoup de choses ensuite il nous montre le secret, le secret des arts parce que là-bas il y avait un petit secret qui se situe a l’intérieur de l’atelier pour que tu le voies il faut que tu être patient et courageux quoi »

Aujourd’hui M’baye Sène le petit frère de BXS essaie de relancer le centre de formation. Avec l’aide des anciens élèves, ils continuent la fabrication des tabourets riigu et perpétuent ainsi l’œuvre de Baay Xaaly Sène.

CSAO
pas d'avis

Soyez le premier à poser une question sur ce produit !


Question sur le produit

* Champs obligatoires
(lis)
Envoyer

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté:

Produit ajouté à votre liste d'envie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies